Vaccinations pour les enfants

A la naissance ?

– BCG : uniquement pour les enfants exposés à un risque élevé (antécédents familiaux, nés de parents originaire d’un pays très touché par la tuberculose, vivant dans un habitat précaire, résidant en Île-de-France ou en Guyane…). Chez ces enfants, la vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans. Toutefois, un test visant à s’assurer que l’enfant n’a pas déjà été en contact avec la bactérie responsable de la tuberculose devra être effectué avant de vacciner un enfant de plus de 3 mois.

– Hépatite B : une première dose de vaccin doit être administrée dans les 24 heures suivant la naissance des enfants nés de mère séropositive pour le virus. Cette vaccination est associée à une injection d’anticorps spécifiques. Deux doses de vaccins supplémentaires seront injectées à 1 et 6 mois.

A 2 mois ?

– DiphtérietétanospoliomyélitecoquelucheHæmophilus influenzæ b : une première injection de ces vaccins (il existe un vaccin permettant de protéger contre les cinq maladies) est recommandée à tous les enfants.
– Hépatite B : une première injection du vaccin est recommandée à tous les enfants. Ce vaccin peut être associé à celui protégeant de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite, de la coqueluche et de Hæmophilus influenzæ b.

– Pneumocoques : une première injection du vaccin protégeant contre 7 types de pneumocoque est recommandée à tous les enfants.

– Haemophilus Influenzae : une première injection du vaccin est recommandée à tous les enfants.

A 3 mois ?

– Pneumocoques : une seconde injection du vaccin protégeant contre 7 types de pneumocoque est recommandée uniquement pour les enfants présentant un risque élevé d’infection (enfants nés prématurés, atteints de drépanocytose, de déficits immunitaires, d’une cardiopathie congénitale infectés par le VIH…).

A 4 mois ?

– DiphtérietétanospoliomyélitecoquelucheHæmophilus influenzæ b : Une deuxième injection de ces vaccins (il existe un vaccin permettant de protéger contre les cinq maladies) est recommandée à tous les enfants.

– Hépatite B : une deuxième injection du vaccin est recommandée à tous les enfants. Ce vaccin peut être associé à celui protégeant de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite, de la coqueluche et des Hæmophilus influenzæ b.

– Pneumocoques : une nouvelle injection du vaccin protégeant contre 7 types de pneumocoque est recommandée tous les enfants. Ceux qui présentent un risque élevé d’infection (enfants nés prématurés, atteints de drépanocytose, de déficits immunitaires, d’une cardiopathie congénitale, infectés par le VIH…) recevront leur troisième dose de vaccin, les autres leur seconde dose.

– Haemophilus Influenzae : une nouvelle injection du vaccin est recommandée à tous les enfants.

A 9 mois ?

Rougeoleoreillonsrubéole (ROR) : une première injection du vaccin est recommandée uniquement pour les nourrissons accueillis en collectivité. Une seconde dose est ensuite recommandée entre 12 et 15 mois.

A 11 mois ?

– DiphtérietétanospoliomyélitecoquelucheHæmophilus influenzæ b : Une troisième injection de ces vaccins (il existe un vaccin permettant de protéger contre les cinq maladies) est recommandée à tous les enfants.

– Haemophilus Influenzae : une troisième injection du vaccin est recommandée à tous les enfants.

– Hépatite B : une troisième injection du vaccin est recommandée à tous les enfants

– Pneumocoques : une nouvelle injection du vaccin protégeant contre 7 types de pneumocoque est recommandée tous les enfants. Ceux qui présentent un risque élevé d’infection (enfants nés prématurés, atteints de drépanocytose, de déficits immunitaires, d’une cardiopathie congénitale infectés par le VIH…) recevront leur quatrième dose de vaccin, les autres leur troisième dose.

A 12 mois ?

– Rougeoleoreillonsrubéole (ROR) : une première injection du vaccin est recommandée. Une seconde dose est ensuite recommandée au moins un mois plus tard, et si possible avant l’âge de 24 mois.

– Méningocoque : une première dose est recommandée à tous les enfants, la deuxième doit se faire dans les deux mois

Entre 12 et 15 mois ?

Rougeoleoreillonsrubéole (ROR) : l’injection d’une seconde dose de vaccin est recommandée pour les nourrissons ayant reçu une première dose à 9 mois.

Entre 16 et 18 mois ?

– Rougeole, oreillonsrubéole (ROR) : l’injection d’une seconde dose de vaccin est recommandée pour les nourrissons ayant reçu une première dose à 12 mois.

A 6 ans ?

Diphtérietétanospoliomyélite : l’injection d’un rappel est recommandée à tous les enfants.

Entre 11 et 13 ans ?

– Diphtérietétanospoliomyélitecoqueluche : l’injection d’un rappel est recommandée à tous les enfants.

– Hépatite B : si la vaccination n’a pas été réalisée pendant l’enfance, trois injections sont nécessaires. Les deux premières sont réalisées à 1 mois d’intervalle ; la troisième, 5 à 12 mois après la deuxième injection.

– Papillomavirus humains (HPV) : le vaccin est recommandé à toutes les adolescentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Agrandir